MAP 2018 : J-1 : Tout beaux, tout neufs.

3 nouveaux plans font leur apparition sur le circuit à l’occasion des courses douarnenistes. C’est toujours un événement. Particulièrement cette fois.

Deux nouveaux plans Lombard, avec des nez ni ronds, ni pointus, qu’on se réjouit de voir en action : Le 950, « Ino Rope » de François Champion, avait déjà pris la quatrième place de la Plastimo Lorient Mini 6,50 en début de saison. Le 945, « Tartine cherche du Beurre » d’Axel Tréhin mis à l’eau et jaugé il y a moins d’une semaine est paré à 99%. Il faut noter que chacun des deux skippers a construit lui-même son bateau. Plus d’une année de labeur, ils peuvent être sacrément fiers de cette performance. Mais pour l’un comme pour l’autre, compétiteurs dans l’âme et porteurs de CV nautiques élogieux, la vraie histoire ne fait que commencer. Leur premier objectif sur ce MAP est avant tout de terminer pour en découdre sur la Les Sables – Les Açores – les Sables cet été.

Paul Cloarec est plutôt heureux d’être le premier skipper à barrer le dernier-né de David Raison, le Maxi6,50. Celui-ci sera classé en Proto jusqu’à ce que 10 unités naviguent, mais il est destiné , à terme, à devenir un bateau de Série. Double lecture donc pour la consultation cartographique du n°951 « Voile Baie de Morlaix ». Pour Paulo aussi, le MAP est un tremplin pour les Açores.

L’autre Proto/Série, le Vector6,50,  dessiné par Etienne Bertrand, est présent à Douarnenez, mais ne sera pas prêt pour s’aligner sur le Trophée. L’espagnol Miguel Angel Rondon Gonzalez, met le turbo pour courir le Fastnet avec son n°954 « Kristina ».

(Photo Simon Jourdan)