Le 933 jette l’éponge.

Quelques petits problèmes qui se sont accumulés au fil des heures ont contraint Loïc Cadiou, dont c’était la première course Mini en solitaire, à jeter l’éponge. En fin d’après-midi la Direction de Course a constaté une route anormale du n°933 « Azen Bihan » et s’est inquiétée de la situation pour, finalement, contacter le Cross Corsen. Les Autorités Maritimes ont envoyé un hélicoptère et la vedette SNSM d’Audierne pour prendre un contact direct avec le navigateur.  Altaïr, le bateau accompagnateur de l’organisation de la course était également sur place.                                                                                                            Au vu des circonstances, le conseil lui était donné d’abandonner la course afin de gérer ses différents problèmes avec plus de sérénité. Le skipper a suivi ce conseil et rentre en compagnie d’un équipier d’Altaïr, pris en remorque par la vedette de la SNSM vers le port d’Audierne tout proche. Tout le monde se porte bien.                                     Plus de peur que de mal !