Archives de catégorie : Actualités

Beau temps, belle mer !

De superbes conditions étaient réunies pour ce 16ième Trophée Marie-Agnès Péron en version automnale. Une belle météo, variée, et une belle bagarre étaient au rendez-vous pour clôturer la saison Mini 2020. L’entrée de la Baie de Douarnenez a été vraiment décisive et a créée bien des désillusions durant la nuit dernière. Mais heureusement l’assiette chaude servie par l’équipe des bénévoles étaient là pour réconforter tout le monde à l’arrivée. Merci à tous, rendez-vous l’année prochaine !

 

Podium Prototype :

Premier : Fabio Muzzolini – 945 – a franchi la ligne à 23h25’19 soit après 1j 10h 25min 19 sec de course

Deuxième : Arno Biston le 551 en 1j 12h 11min 03sec

Troisième : Nolwenn Pébelier en 1j 12h 30min 45sec

Podium Série :

Premier : Hugo Picard sur le 1014 en 1j 11h 06 min 59 sec

Deuxième : Léo Debiesse le 966 (série) en 1j 11h 52min 19sec

Troisième : Lennart Burke le 943 (série) en 1j 11h 58min 15sec

 

Podium Vintage Prototypes :

551 Arno Biston

606 Lucas Valenza-Troubat

433 Irana Gracheva

 

Podium Vintage Série :

488 Antoine Biarnes

697 Hélène Clouet

671 Matthieu Lacharme

Les arrivées

Fabio Muzzolini – 945 – a franchi la ligne à 23h25’19 » soit après 1j 10h 25min 19 sec de course. Très heureux de cette première victoire : « Je voulais vraiment gagner devant les séries. Les Maxi vont vraiment vite. Le départ était un peu engagé et j’ai très vite pris la tête de la course. Ensuite ça a été 24 heures de stress pour conserver ma position. Il y a eu une belle nuit de glisse à Groix. Tartine est vraiment un bateau fabuleux construit par un garçon talentueux et gentleman. C’est aussi un bateau exigent. A ma première Transat je suis passé à coté de la case performances, avec le 945 je vais remédier à cela l’année prochaine. »

Arrivé à 0h06’59 » second Hugo Picard est premier série, sur le 1014. « C’était intense. J’ai eu de la chance ! C’est pas fini tant qu’on a pas franchi la course. Il y a eu plein de rythmes différents. C’est ma quatrième course de la saison, j’ai commencé en Mini le 1er juillet dernier. Il y a 3 ans j’ai fait une transatlantique sur un écume de mer en 31 jours.. je veux aller plus vite en 2021. »

Podium Proto :

Premier : Fabio Muzzolini – 945 – a franchi la ligne à 23h25’19 soit après 1j 10h 25min 19 sec de course

Deuxième : Arno Biston le 551 en 1j 12h 11min 03sec

Troisième : Nolwenn Pébelier en 1j 12h 30min 45sec

Quatrième : Emmanuel Renaud en 1j 12h 46min 03sec

Cinquième : Benjamin Doyen en 1j 12h 54min 25sec

Podium Série :

Premier : Hugo Picard sur le 1014 en 1j 11h 06 min 59 sec

Deuxième : Léo Debiesse le 966 (série) en 1j 11h 52min 19sec

Troisième : Lennart Burke le 943 (série) en 1j 11h 58min 15sec

Quatrième : Loïc Blin le 871 (série) en 1j 12h 03min 03sec

Cinquième : Jean-Marie Jézéquel le 1016 en 1j 12h 04min 18sec

Dans l’attente…

À 21h30 seuls deux bateaux sont entrés dans la Baie :

Le 945 Tartine de Fabio Muzzolini

Le 1014 Kiraucassis d’Hugo Picard

Ils se dirigent doucement vers la ligne d’arrivée et devraient arriver dans une heure.

Derrière, bien malin celui qui pourra prédire lequel touchera de l’air frais en premier…

Perte de vent, pertes de places.

La baisse de vent de cette fin d’après midi rebat les cartes.

A 17h30, alors que Fabio Muzzolini sur Tartine le 945 semble redémarrer avant tout le monde, Nolwenn Pébelier s’installe en seconde position suivie d’Arno Biston sur le 551 Bahia Express.

Chez les séries, Hugo Dhallenne semble avoir tenté une option très nord à la Basse du Lis qui risque bien de lui coûter très cher. Pour l’heure, à 16 milles de l’arrivée, ce sont Hugo Picard sur le 1014 au coude à coude avec Jean-Marie Jézéquel sur le 1016 qui dominent et tiennent une avance de 0,6 milles sur Lennart Burke (943) et Léo Debiesse (966). On se prépare à un beau final dans la Baie de Douarnenez !

Pas simple de passer la Basse du Lis :

 

Abandon du 593, Oscar Delhumeau est bien rentré à La Trinité.

Après la première nuit.

Après cette première nuit longue et froide, la flotte s’étire des Glénan à Sein, soit sur une soixantaine de milles. Peu de changement sont à constater en tête de la course. Tartine le prototype 975 skippé par Fabio Muzzolini tient la première place avec peu d’avance, 4 petits milles, sur Hugo Dhallenne skipper du série 979 YC Saint Lunaire. Ils sont suivis de Numerobis – 787, le prototype mené par Nolwenn Pébelier. Quelques milles plus loin on trouve Jean-Marie Jézéquel sur le 1016-Branchet-KPL et le 1005-Millenium d’Anne-Claire

Le Berre. A une dizaine de milles du premier le 3ième prototype, le 753-Aventure Océan d’Emmanuel Renaud ferme la marche du premier groupe comptant une dizaine de bateaux. S’ils se rapprochent de l’arrivée, à moins de 40 milles maintenant, les concurrents vont bientôt ralentir faute de vent. Ils devront faire preuve de patience avant de goûter à l’assiette chaude servie à l’arrivée. Il leur faudra aussi être prudent avec la marée dont le coefficient est à 108 cette après midi.

75 milles en 8 heures !

Après 8 heures de course, la tête de la flotte est presque en vue de Groix alors que les derniers s’approchent des Glénan. Le rythme imprimé par les premiers est assez soutenu puisqu’ils ont déjà parcouru environ 75 milles sur les 220 soit un tiers de l’épreuve. Ainsi nous retrouvons Fabio Muzzolini sur le 945 en tête devançant de moins de 2 milles les deux Maxi (série) d’Hugo Dhallenne sur le 979 et de Jean-Marie Jézéquel sur le 1016. A leur suite se trouvent deux autres Maxi, le 1005 d’Anne-Claire Le Berre et le 975 de Basile Bourgnon à touche-touche. Pour les prototypes, le 753 d’Emmanuel Renaud se trouve en deuxième position à 4 milles du premier et talonné par Nolwenn Pébelier sur le 787.

Abandons :

Le 850 de Victor Turpin qui a cassé son bout-dehors et rentre à Lorient.

Le 867 de David Bellanger qui a rencontré des problème de pilote et est rentré à Douarnenez.

Le 896 Tanguy Aulanier pour des problèmes d’énergie et se dirige vers Lorient ou La Trinité

Bon Départ !

Le premier départ fut le bon, sous un grand soleil caché derrière un nuage et par 12-14 nœuds de vent, l’ensemble de la flotte s’est élancée pour le 16ième Trophée Marie-Agnès Péron à 13h00 ce jeudi.

Le 914, skippé par Brieuc Lebec était le premier a enrouler la bouée de dégagement suivit de Lennart Burke sur le 943 et de Jean-Marie Jézéquel sur le 1016. Coté Prototypes le 850 devançait Fabio Muzzolini sur le 945 et Nolwenn Pébelier sur le 787.