Tous les articles par Henri Gabolde

La M.A.P. 2019


Hier, vendredi, se clôturait le 15ème Trophée Marie-Agnès Péron par la consécration des deux vainqueurs, Ambrogio Beccaria en série et Axel Tréhin pour la catégorie proto, lors de la remise des prix.

Ainsi, la hiérarchie Mini a été respectée. Ambrogio Beccaria sur le Pogo 3 – 943 de série s’est imposé pour la deuxième fois consécutive sur cette course au parcours réduit d’une bonne moitié en raison des conditions météorologique. Et Axel Tréhin a enfin pu accrocher sa première victoire sur Tartine, son plan Lombard, à moins de 5 minutes devant François Jambou. Une course-régate dans laquelle il ne fallait pas lâcher la barre et où la moindre erreur se payait cash.

Les inscrits

La liste des inscrits est visible sur le site de la classe Mini :

La liste « une  » est désormais complète, les bateaux seront dorénavant inscrits en liste d’attente.

La bonne nouvelle c’est que vous n’aurez à verser l’inscription que si une place vous est attribuée. Chaque année, des places se libèrent et sont proposées par ordre d’inscription à cette liste. Pour y figurer en bonne place pensez à remplir le formulaire d’inscription rapidement.  Bon début de saison à tous.

La MAP se prépare !

220 milles sans escale et en solitaire en mer d’Iroise et Bretagne sud !

Les Minis s’élanceront donc de la baie de Douarnenez vers l’île de Groix le jeudi 6 juin 2019, et après avoir viré le plateau des Birvideaux, ils reviendront vers Douarnenez par la bouée occidentale de Sein.

 

Le parcours et le calendrier 2019

Le calendrier 2019 :

  • Contrôles des bateaux dans le port de Tréboul : du lundi 3 juin à 09h au mercredi 5 juin à 18h
  • Départ : jeudi 6 juin 2019 à 15h
  • Proclamation des résultats, remise des prix : samedi 8 juin à 19h00

Le Trophée Marie-Agnès Péron est une course bien complémentaire du Mini-Fastnet. Une sorte d’exercice de style comme le sont souvent les épreuves en solitaire. La mer d’Iroise et la Bretagne sud présentent toute une palette de littoraux, d’îles et de passages étroits qui génèrent des conditions de navigation bien différentes. Avantage ou non, le régatier breton connaît en général bien ces parages et les abris ne sont jamais loin ni difficiles d’accès en cas de problème.

Continuer la lecture de Le parcours et le calendrier 2019