LA SAISON 2020 DES MINI A DOUARNENEZ

Dès le 8 juin, les Mini vont se rassembler à Douarnenez pour deux grandes courses du calendrier 2020 : le Trophée Marie-Agnès Péron épreuve du « Championnat de France de Course au large en Solitaire – Mini 6.50 » et le Mini-Fastnet.

Temps fort de la saison

Avant le départ, sur les pontons de Tréboul, c’est l’effervescence. Les préparations vont bon train, dans une belle ambiance propre aux courses Mini. Les skippers restent abordables et les visiteurs sont les bienvenus.

Les étrangers sont fidèles au circuit Mini. Outre la France, pas moins de 16 nationalités se sont alignées aux départs du Trophée MAP et au Mini-Fastnet les deux dernières années : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Croatie, Espagne, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Japon, Russie, République Tchèque, Suisse, Turquie, USA.

Pendant les courses, nous pourrons suivre les évolutions de la flotte sur la cartographie.
Comme chaque année, en juin, Douarnenez sera le rendez-vous incontournable de la Classe Mini 6.50. Pendant trois semaines, plus d’une centaine de skippers arpenteront les pontons de Tréboul.
Les deux courses organisées par le Winches Club présentent deux profils très différents.

Le Trophée Marie-Agnès Péron, en solitaire sur 220 milles nautiques, s’inscrit dans un cadre compétitif qui englobe, dans le désordre, la seconde étape du Championnat de France de Course au Large en Solitaire – 6,50, la préparation de la Mini Transat de
septembre, le classement au ranking international de la Classe, tout en restant bien entendu, une course à part entière.

Le Mini-Fastnet est sans conteste un des plus beaux fleurons des courses en double de la Classe. Il suffit de jeter un coup d’œil au palmarès des 33 éditions précédentes depuis 1987 -bon nombre des concurrents actuels n’étaient pas nés-, pour en prendre la mesure :
Le Mini-Fastnet et son parcours mythique de 600 milles nautiques représente un Graal en soi.

Une année pour se faire la main

Cette année sera une année de transition avant la prochaine Mini Transat qui aura lieu en 2021. Beaucoup de marins prendront possession de leur bateau et leur objectif sera déjà de terminer la course dans les temps. Pour autant, les premières places des
podiums seront plus ouvertes.