LA SAISON 2019 DES MINI A DOUARNENEZ

Dès le 3 juin, les Mini 6.50, ces minis voiliers de course au large en équipage réduit, vont se rassembler à Douarnenez pour deux grandes courses du calendrier 2019 : le Trophée Marie-Agnès Péron épreuve du « Championnat de France de Course au large en Solitaire – Mini 6.50 » et le Mini-Fastnet.

Pour le Trophée Marie-Agnès Péron, les skippers vont prendre part à la course en solitaire sur un parcours de 220 milles entre Douarnenez, la mer d’Iroise, la Bretagne sud et retour à Douarnenez. Départ le jeudi 06 juin et remise des prix le samedi 8 juin 2019.

Pour le Mini-Fastnet, c’est une semaine plus tard, après le prologue du samedi 15 juin, que les marins vont larguer de nouveau les amarres du port finistérien le dimanche 16 juin pour un aller-retour en double vers le mythique phare du Fastnet en Irlande.

 Avant le départ, sur les pontons de Tréboul, c’est l’effervescence. Même si les préparations vont bon train, cela se fait dans une belle ambiance propre au Mini et les skippers restent abordables ; les visiteurs sont les bienvenus.

 Les étrangers sont fidèles au circuit Mini. Outre la France, pas moins de 13 nationalités se sont alignées aux départs du Trophée MAP et au Mini-Fastnet les deux dernières années: Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Croatie, Espagne, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, République Tchèque, Suisse, Turquie, USA.

Pendant les courses, nous pourrons suivre les évolutions de la flotte sur la cartographie.

Comme chaque année, en juin, Douarnenez sera le rendez-vous incontournable de la Classe Mini 6.50. Pendant 3 semaines, plus d’une centaine de skippers arpenteront les pontons de Tréboul.

Les deux courses organisées par le Winches Club présentent deux profils très différenciés.

  • Le Trophée Marie-Agnès Péron, en solitaire sur 220 miles nautiques, s’inscrit dans un cadre compétitif qui englobe, dans le désordre, la seconde étape du Championnat de France de Course au Large en Solitaire – 6,50, la préparation de la Mini Transat d’octobre, le classement au ranking international de la Classe, et bien entendu, une course à part entière.
  • Le Mini-Fastnet est sans conteste le plus beau fleuron des courses en double de la Classe. Il suffit de jeter un coup d’œil au palmarès des trente et une éditions précédentes depuis 1987 -bon nombre des concurrents actuels n’étaient pas nés-, pour en prendre la mesure :
    Le Mini Fastnet et son parcours mythique de 600 miles nautiques représente un Graal en soi.

Une année de haut niveau

 L’année dernière, beaucoup de marins faisaient leurs premiers pas dans la Course au Large et l’objectif de nombre d’entre-eux se limitait à participer et à terminer  le parcours dans les temps. Il en va tout autrement cette année. Les ex-bizuths arrivent le couteau entre les dents, ils sont libérés des miles qualificatifs obligatoires pour participer à la Mini Transat, et s’alignent au départ, prêts à en découdre pour occuper les places d’honneur. Ce sont dès lors deux compétitions de très haut niveau qui se présentent, où il n’y a pas intérêt à flâner en route.

 

Les forces en présence avant le début de cette nouvelle saison 2019 :

  •  En Proto, un quatuor de tête prêt à en découdre : François JAMBOU, Erwann LE MENE, Joerg RIECHERS, Axel TREHIN
  • En Série : Ambrogio BECCARIA et Amélie GRASSI ont dominé le classement sur l’année 2018